La Durée de Vie du Moteur 1.5 dCi Renault expliquée

La Durée de Vie du Moteur 1.5 dCi Renault expliquée

Le moteur Renault 1.5 DCI a survécu longtemps et s’avère être un moteur diesel turbocompressé fiable. Il est l’un des moteurs les plus populaires actuellement utilisés dans le monde. Il est utilisé par Nissan, Suzuki, et même certains modèles Mercedes.

Développé pour la première fois en 1995, le moteur à injection directe à rampe commune a une construction à 4 cylindres en ligne et a depuis été utilisé dans de nombreux véhicules. Dans cet article, il est question de donner la durée de vie du moteur Renault 1.5 DCI en raison de la popularité de ce moteur.

Lire également : Initier son enfant à la conduite : Focus sur la moto électrique pour les petits

Revue du moteur et durée de vie estimée de la Renault 1.5 DCI

Le moteur 1.5 DCI a été développé conjointement par Renault et Nissan en 2001. Ce moteur diesel à 4 temps est équipé de quatre soupapes et a une cylindrée de 1 461 cc. La technologie de turbocompression a été fournie par Garrett et BorgWarner, tandis que le système d’alimentation a été développé par Delphi.

L’alésage du cylindre est de 76,0 mm et la course du piston est de 80,5 mm. Le moteur a un taux de compression de 15,2:1. Les versions haut de gamme du moteur Renault utilisent un système d’injection de carburant développé par Continental. Les moteurs les plus récents sont également équipés d’un système EGR et d’un filtre à particules pour un résultat optimal.  Les moteurs Renault K9K sont disponibles en trois versions-

A découvrir également : Quel est le meilleur pneu d'été pour 2021 ?

  • Version haute puissance
  • Version basse puissance
  • Version haute puissance couplée à un turbocompresseur à géométrie variable.

Les moteurs Renault ont des spécifications différentes et peuvent être reconnus par des codes à trois chiffres comme K9K 884, K9K 796 et K9K 837.

Le moteur 1.5 DCI utilise un bloc-cylindres en fer et des bielles en acier forgé. L’arbre à cames est situé au sommet du bloc-cylindres avec des culasses en aluminium à huit soupapes. Ces moteurs utilisent un système d’alimentation Common Rail pour une durée de vie plus longue et une meilleure économie de carburant. La durée de vie du moteur diesel Renault est de plus de 150 000 miles.

Ceci conclut cette revue du moteur Renault 1.5 DCI. Voyons maintenant comment le moteur K9K a subi des améliorations et des changements constants pour en faire l’un des meilleurs moteurs de tous les temps.

Amélioration du moteur Renault 1.5 DCI Euro 5

La Durée de Vie du Moteur 1.5 dCi Renault expliquée

Renault est passé de Delphi à Bosh afin de passer aux normes Euro 5. Ils ont adopté un nouveau système d’injection de Bosch, capable de répondre aux exigences environnementales actuelles. Le nouveau système a même permis de réduire les émissions à un impressionnant 99 g/km.

Renault a procédé à de nombreuses améliorations et changé de nombreux composants pour rendre le moteur plus efficace. Cela a également contribué à prolonger la durée de vie du moteur de la Renault 1.5 DCI.

Problèmes et fiabilité du 1.5 DCi

Le moteur 1.5 dCi a été loué dès le début pour sa bonne dynamique et sa faible consommation de carburant, mais déjà après 60.000 km, il a connu de sérieux problèmes. En raison des injecteurs délicats de Delphi, il ne résistait pas à un carburant de moindre qualité. Cependant, après avoir parcouru 100 à 150 000 km, un problème beaucoup plus grave est apparu : l’usure rapide des roulements du vilebrequin. Quoi qu’il en soit, la même chose est arrivée aux utilisateurs du moteur 1.9 dCi.

Au fur et à mesure que les mécaniciens acquéraient un peu plus d’expérience, la cause indirecte des problèmes de roulements a été trouvée – des intervalles d’huile trop longs. Les utilisateurs qui ont entretenu leur voiture conformément aux recommandations du constructeur, c’est-à-dire tous les 30 000 km, avaient généralement, après 4 ou 5 entretiens, un moteur dont les coussinets étaient grippés.

Ceux qui n’ont pas respecté les recommandations du constructeur ont parcouru jusqu’à 300 000 km sans aucun problème. Auparavant, les injecteurs, le turbocompresseur et la vanne EGR étaient usés. Avec le temps, on a également découvert qu’une autre coupable était une pompe à huile entraînée par une chaîne inefficace.

Dans de nombreux guides, vous lirez que le moteur 1.5 dCi présente des risques en raison du problème de roulements mentionné plus haut.

Avis sur le moteur 1.5 Dci

Bien que leur durée de vie soit estimée à environ 300 000 km, les nouveaux injecteurs coûtent de 180 à 312 euros la pièce. Par conséquent, le remplacement de l’ensemble peut même coûter plus de 1300 €. Bien entendu, les prix ne diffèrent pas complètement de ceux des autres moteurs diesel équipés d’injecteurs piézoélectriques.

D’autres défauts sont, par exemple, la soupape EGR – prix d’environ 51 € à même 155 €. Les turbocompresseurs sont relativement durables et peuvent être achetés à bas prix ; moins de 260 €, ce qui bien sûr ne signifie pas que vous l’échangerez pour ce montant.

Le prix des pièces dépend de l’année du moteur 1.5 dCi et du niveau d’avancement technique du traitement des gaz d’échappement. Le principe est simple : plus il répond à la norme Euro élevée, plus ses réparations seront coûteuses. Compte tenu de tout cela, le remplacement des bagues est vraiment le plus petit problème.

Comparaison avec les moteurs concurrents dans la même catégorie de véhicules

En comparant le moteur dCi Renault aux autres moteurs concurrents dans la même catégorie de véhicules, il offre une excellente performance en termes d’émissions et de consommation de carburant. Les émissions de NOx sont aussi très faibles, ce qui est la raison pour laquelle il répond aux normes environnementales les plus strictes selon Euro 6d. Le moteur est extrêmement économique • sa consommation moyenne peut être inférieure à 4 litres aux cent kilomètres.

En termes de poids-puissance, il s’avère que certains des nouveaux modèles diesels offrent une puissance légèrement supérieure par rapport au poids du véhicule. Cela signifie qu’ils gagnent un avantage supplémentaire lors des dépassements sur l’autoroute ou pendant les démarrages sur route. Mais cela ne veut pas dire que le moteur dCi Renault soit moins compétitif : c’est un choix judicieux pour ceux qui recherchent avant tout fiabilité et efficacité énergétique.

Un autre avantage notable de ce type de moteur diesel est son utilisation dans divers types de voitures telles que les citadines polyvalentes comme la Clio ou le Captur ou encore les monospaces familiaux tels que le Scenic et le Grand Scenic. Certains constructeurs automobiles proposent aussi cette motorisation sous leur propre marque.

Malgré ces avantages indiscutables, il faut noter que le marché automobile est continuellement innovant et en évolution rapide, avec chaque année apportant de nouvelles normes environnementales plus strictes pour les constructeurs automobiles. Bien que le moteur dCi Renault soit actuellement compétitif, son avenir dépendra en grande partie des futurs développements technologiques et de l’évolution du marché automobile dans son ensemble.

Conseils d’entretien pour prolonger la durée de vie du moteur 15 DCI Renault

Pour prolonger la durée de vie du moteur dCi Renault, il faut faire vérifier le moteur et les composants associés par un mécanicien qualifié à intervalles réguliers, généralement tous les ans ou tous les 20 000 km parcourus.

Il faut s’assurer que le niveau d’huile moteur soit maintenu en permanence au bon niveau, car l’utilisation d’une huile trop ancienne ou insuffisante peut entraîner des dommages considérables au moteur. La clé pour maximiser la durée de vie du moteur dCi Renault consiste à éviter une utilisation excessive dans des conditions extrêmes telles que la conduite en montagne ou avec une remorque attelée qui pourrait sur-solliciter le bloc-moteur et ses organes périphériques (boîtes de vitesses/embrayage…). Effectivement, cela peut occasionner une usure prématurée des pièces cruciales du moteur.

Il est primordial aussi de se concentrer sur sa manière de conduire : ne pas utiliser excessivement le freinage et réduire autant que possible toute accélération excessive afin de limiter l’effet abrasif engendré par ces opérations fréquentes sur la mécanique. Il est judicieux d’opter pour des changements de vitesses réguliers et une conduite souple en évitant les à-coups. Cela contribuera à réduire l’usure du moteur et prolongera sa durée de vie.

Si vous cherchez à maximiser la longévité de votre moteur dCi Renault, n’hésitez pas à suivre ces conseils afin que celui-ci puisse fonctionner au mieux pendant un maximum de temps !

à voir

Comment devenir concessionnaire Peugeot ?

Devenir concessionnaire d’une marque est très avantageux. Vous devenez représentant exclusif dans une zone géographique précise, ce qui réduit la concurrence. Mais, le chemin est ...