Code de la route : réussir à mémoriser les panneaux de signalisation

Les panneaux de signalisation sont le cauchemar de tout conducteur novice à l’heure de l’examen théorique. Ils sont faciles à interpréter et difficiles à retenir. Des centaines de panneaux, de toutes formes et de toutes couleurs, apparaissent sous nos yeux chaque jour. Et cela, lorsque nous nous rendons à l’école, au travail ou simplement au cinéma. Voici quelques conseils pour vous aider à vous les mémoriser.

Panneaux de signalisation routière : comment se souvenir des plus courants ?

Se souvenir des principales catégories de panneaux de signalisation est assez simple. En effet, ce sont les plus courants, et donc présents partout. De plus, la distinction classique basée sur la forme du panneau est utilisée. Les panneaux triangulaires indiquent un danger. Les panneaux circulaires indiquent une interdiction ou une obligation. Ils ont un bord rouge, un fond blanc et un symbole noir (panneaux d’interdiction). Ils peuvent aussi être en blancs sur fond bleu (obligation). Les panneaux de priorité sont généralement triangulaires, mais pas tous. Un exemple emblématique est le panneau stop, même s’il est octogonal.

A lire également : Quand peut-on faire un stage pour récupérer des points ?

Les panneaux de signalisation sont généralement grands et rectangulaires. Ils contiennent des informations utiles pour les voyageurs. Par exemple, les sorties d’autoroute, les zones touristiques, les hôpitaux. À cet égard, rappelez-vous que les panneaux d’autoroute sont toujours verts. Toutefois, les autres panneaux routiers sont blancs ou bleus. La couleur marron distingue les zones d’intérêt touristique. Cependant, la couleur jaune fait référence aux panneaux indiquant des travaux en cours. Cela peut aussi indiquer des modifications temporaires de l’itinéraire. Dans ce cas, ils sont appelés panneaux temporaires.

Comment se souvenir du parcours du panneau réservé aux quadrupèdes ?

Il s’agit d’un signe obligatoire, reconnaissable à son fond bleu. Cependant, il ne représente pas un homme fuyant à cheval le jour de son mariage. C’est le début d’une route réservée aux animaux de selle ou de bât. En sa présence, le transit des véhicules et des bicyclettes est interdit. Lorsque vous voyez ce panneau, vous ne devez pas sortir de votre voiture et sauter sur le dos du premier animal à quatre pattes que vous voyez. Il indique simplement qu’il n’est pas possible de passer avec votre véhicule.

A lire aussi : Pourquoi suivre les blogs dédiés à l’automobile ?

Comment vous souvenez-vous du signal alternatif de la police ?

C’est un signal qui pourrait provoquer un alarmisme profond et injustifié. Le conseil est de continuer à rouler calmement, car le panneau ne dit pas Stop ! Il s’agit simplement d’une invitation à être prudent et à s’arrêter au prochain contrôle de police. En fait, ce panneau est placé près d’un barrage routier et est répété à l’endroit où il est nécessaire de s’arrêter. Forcer un arrêt même si la pagaie des officiers n’apparaît pas. Le panneau n’indique pas que les véhicules de police doivent avoir la priorité. Cela ne signifie pas non plus qu’il est nécessaire de s’arrêter à la frontière de l’État.

à voir