C’est quoi la zone DRS en Formule 1 ?

La Formule 1 est une compétition automobile initiée par la Fédération Internationale Automobile. Elle constitue un événement sportif d’envergure au même titre que la Coupe du monde de football et les jeux olympiques. En effet, dans le cadre de la F1, les véhicules sont dotés d’un Système de réduction de la traînée, en abrégé DRS. Cependant, l’activation de ce système doit se faire dans la zone DRS. Que savoir de cette zone ? Décryptage.

Zone DRS : zone d’activation d’une DRS

La DRS ou Drag Reduction System est un équipement amovible disposé sur l’aileron arrière des véhicules en F1. Elle a principalement pour rôle de diminuer la traînée des voitures en lice. Dans l’usage, la DRS facilite les dépassements et accroît considérablement l’accélération du véhicule de course. Cela étant, lorsque le conducteur descend l’aileron, il a la possibilité de dépasser ses concurrents à une vitesse extraordinaire. Cependant, l’utilisation de la DRS respecte certaines normes. D’abord, le pilote prêt à l’utiliser doit être sur la ligne de détection, précisément, à moins d’une seconde du pilote qui le précède. Il faut préciser que cette durée est fixée par la Fédération Internationale Automobile avant le démarrage des parties.

A voir aussi : Quels sont les avantages de la conduite supervisée ?

En ce qui concerne la ligne de détection, il s’agit en réalité de la ligne où l’on peut mesurer la distance qui sépare les deux voitures lors de la course. Cette ligne se trouve bien avant la ligne d’activation de la DRS. L’autre condition pour utiliser la DRS est qu’il est nécessaire pour le pilote, de se trouver dans l’une des zones d’activation du système. La FIA la définit avant le début du tournoi, notamment avant le Grand Prix.

On peut alors définir la zone DRS comme la zone d’activation de la DRS. Il s’agit en effet de quelques sections d’un circuit. La plupart du temps, ces dernières sont des lignes droites. Il ne faudrait donc pas confondre les zones DRS avec les sections sinueuses qui favorisent l’adhérence au sol des voitures en F1.

A découvrir également : Quel serait le salaire des mécaniciens en 2022 ?

Comment se servir d’une DRS en F1 ?

Une chose est d’avoir la DRS et une autre est de savoir s’en servir. Il est donc important pour le pilote d’employer efficacement sa DRS dans sa stratégie de course. En effet, il est peu recommandé d’engager un dépassement notamment sur la ligne droite initiale. Il faut plutôt patienter stratégiquement afin d’éliminer l’autre pilote au niveau de la deuxième zone. Cela permet au pilote en question d’imposer son allure aux autres afin de remporter la manche.

Par ailleurs, les professionnels de la course emploient la DRS d’une autre façon. Ces derniers se classent en arrière au niveau de certaines sections dans l’idée de faire un dépassement spectaculaire pour sortir vainqueur. Cela marche à tous les coups lorsque le pilote a une parfaite maîtrise de sa voiture et développe une stratégie de course particulière.

à voir