Quelle assurance prendre pour ma trottinette électrique ?

Les trottinettes électriques rassemblent les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) ou les engins de déplacement personnel motorisés (EPDM).

Leur statut d’engin terrestre motorisé est la raison même pour laquelle elles doivent être assurées. Mais à quel contrat d’assurance souscrire pour sa trottinette électrique ? Trouvez dans cet article, quelques détails sur le type d’assurance adapté pour une trottinette électrique.

A découvrir également : Qu'est-ce que l'option bonus-malus dans une Assurance Auto Adaptée ?

 Quelle assurance souscrire pour une trottinette électrique ?

La trottinette électrique est classée dans la classe de véhicules terrestres à moteur, quelle que soit la catégorie à laquelle elle appartient (NVEI ou EPDM). Ainsi, et en se référant à l’article L211-1 du Code des assurances, l’assurance trottinette électrique est une obligation.

Le 23 octobre 2019, un décret (2019-1082) est paru au Journal Officiel. Celui-ci stipule que l’assurance NVEI est une obligation pour les trottinettes électriques, skateboards électriques, les gyropodes et les hoverboards.

A découvrir également : Résiliation d'assurance voiture : comment et pourquoi ?

En outre, ces NVEI sont enregistrés par le Code de la route et imposent un respect de celui-ci puis des règles en vigueur, surtout en ce qui concerne l’équipement.

Par ailleurs, la seule assurance que doit avoir une trottinette électrique, ou tout autre véhicule terrestre à moteur, correspond à la garantie responsabilité civile.

Son avantage ? Elle permet, si vous êtes responsable d’un accident de circulation, de dédommager la victime. Cependant, elle n’offre aucun dédommagement pour votre trottinette, même si celle-ci est abîmée.

À savoir, si l’assurance obligatoire pour les trottinettes électriques est la responsabilité civile, celle-ci reste toutefois insuffisante.

Plusieurs compagnies d’assurance proposent de nos jours des garanties complémentaires pour les EDPM ou NVEI. Vous pouvez donc opter pour une garantie vol et/ou une garantie casse.

Combien coûte une assurance trottinette électrique ?

D’abord, vous devez comparer les formules afin de trouver les offres les plus intéressantes. En fait, certaines assurances en ligne offrent des contrats très avantageux.

Parmi celles-ci figure Luko qui couvre les trottinettes électriques, les NVEI et les EDPM à partir de 3,30 € par mois. Pareil pour L’Olivier Assurance qui vous aide à assurer les blessures conducteur, les dégâts matériels, le recours en cas d’accident, la responsabilité civile et la défense pénale à seulement 3,60 € par mois.

Généralement, les assurances de responsabilité civile versées pour couvrir une trottinette électrique ne sont pas trop chères.

Leur tarif est souvent en dessous de 10 € par mois. Après vos comparaisons, contactez la compagnie d’assurance choisie, et souscrivez au moins une assurance au tiers.

Mais vous avez aussi la possibilité de souscrire des contrats un peu plus complets. La plupart de ceux-ci couvrent, en plus de l’assurance au tiers, la protection contre le vol de la trottinette.

à voir