Quels sont les avantages de la conduite supervisée ?

La conduite supervisée est la solution d’apprentissage qui séduit tout candidat au permis de conduire. Elle multiplie les avantages, tant en terme d’apprentissage des meilleures pratiques et de taux de réussite aux examens, qu’en termes de durée de l’épreuve.

En outre, la conduite accompagnée réduit le coût du permis et de l’assurance automobile. Pour avoir plus de détail, consultez cet article.

A voir aussi : Code de la route : réussir à mémoriser les panneaux de signalisation

Grande expérience et réduction des accidents

En optant pour la formation traditionnelle, seulement 20 heures de conduite sont nécessaires pour passer son permis. En plus de cela, les jeunes conducteurs parcourent au moins 3000 km pendant leur formation (soit au moins un an).

Au cours de cette année de conduite supervisée, l’élève pourra conduire assez souvent. Et cela lui permettra d’être prêt à faire face à toute situation de conduite.

A lire également : Comment fonctionne une boite de vitesse robotisée ?

Grâce à l’expérience acquise lors de la conduite supervisée, les jeunes conducteurs sont moins anxieux. Ils acquièrent ainsi une meilleure connaissance de la route. Ce qui réduit le risque d’accidents après l’obtention de leur permis.

Courte durée d’essai

Lors de l’obtention du permis, l’on ne dispose que de 6 points. Pour atteindre 12 points, il faut éviter de commettre d’infraction pendant toute la durée du permis probatoire.

Il faut noter que les infractions peuvent entraîner une réduction des points. En suivant une formation classique, la période probatoire du permis est de 3 ans.

Durant ces 3 ans, une personne gagne 2 points par année passée sans commettre d’infraction. Or, avec un superviseur, la période d’essai passe à 2 ans.

Et, pendant ces 2 années, 3 points sont gagnés par année passée sans commettre d’infraction. Cette période probatoire plus courte est seulement valable pour la conduite anticipée.

Coûts moins élevés

En moyenne, la conduite supervisée coûte moins cher (environ 1100€) que la conduite traditionnelle (environ 1600€). La principale différence entre les deux prix provient du nombre d’heures de conduite supplémentaires.

À cela s’ajoutent les 20 heures obligatoires dont l’élève aura besoin pour être prêt à passer l’examen. Les étudiants qui conduisent avec un compagnon n’en ont généralement pas besoin.

Ils peuvent conduire avec leur superviseur en dehors de ces heures. Une heure de conduite coûte en moyenne 45 euros.

Assurance moins chère

En plus de réduire le coût de la formation, la conduite supervisée réduit également le coût de l’assurance au conducteur. L’assurance automobile d’un jeune conducteur coûte souvent plus cher que celle d’un conducteur expérimenté.

Les assureurs offrent de meilleurs tarifs aux conducteurs qui choisissent de conduire avec un guide, car ils ont plus d’expérience au volant. Ainsi, ils risquent donc moins d’accidents.

En outre, la prime demandée au jeune conducteur est réduite de 50 % la première année, puis de 25 % la deuxième année. Il disparaît au cours de la troisième, si le conducteur n’a pas eu d’accident.

à voir