Rechargez votre batterie de véhicule électrique jusqu’à 80% uniquement !

L’arrivée des véhicules électriques sur le marché transforme doucement la manière dont nous nous déplaçons, offrant une alternative écologique et innovante aux moteurs à combustion. Cependant, l’inquiétude concernant l’autonomie reste présente chez de nombreux conducteurs ou potentiels acheteurs. Imaginez une solution qui vous permet de recharger votre batterie jusqu’à 80% en un temps record, offrant une tranquillité d’esprit sans compromis sur la performance. Cet article vous explique comment faire une recharge rapide et efficace.

Gagnez du temps en rechargeant votre batterie à 80 %

Pour remplir complètement une bouteille d’eau sans provoquer d’éclaboussures, il est nécessaire de réduire le débit avant d’atteindre le goulot. C’est ce même principe qui s’applique à la recharge d’une batterie de véhicule électrique. La puissance de charge d’une batterie diminue de manière progressive à partir de 50 %, puis chute plus abruptement une fois le seuil de 80 % atteint, phénomène communément appelé la courbe de recharge.

Lire également : Prix de location de voitures de sport : tout ce que vous devez savoir !

En raison des différentes technologies de batteries disponibles, chaque véhicule électrique ne suit pas une courbe de recharge identique. Certains modèles haut de gamme se distinguent par leurs performances supérieures, maintenant une puissance élevée au-delà des 80 %. Cependant, pour la plupart des voitures électriques grand public, le passage de 80 à 100 % demande au moins autant de temps que celui de 0 à 80 %. En effet, bien qu’un véhicule puisse atteindre les 80 % en 30 à 40 minutes, parvenir à 100 % peut nécessiter entre 40 minutes et plus d’une heure trente supplémentaire, selon le modèle.

Qu’est-ce que la courbe de recharge ?

La courbe de recharge d’une batterie fait référence à la manière dont la puissance de charge de la batterie évolue en fonction du temps pendant le processus de recharge. En d’autres termes, elle représente graphiquement la variation de la vitesse de charge de la batterie du véhicule électrique en pourcentage par rapport à la capacité totale de la batterie.

A découvrir également : Renault Montpellier, de nombreuses années au service de la mobilité

En général, la courbe de recharge montre comment la batterie passe d’une charge faible (0 %) à une charge complète (100 %) au fil du temps. Elle met en évidence les différentes phases du processus de recharge, notamment la charge rapide initiale, la réduction de la vitesse de charge à mesure que la batterie se remplit, et éventuellement une période de charge plus lente à mesure que la batterie atteint des niveaux plus élevés de capacité.

Certains véhicules peuvent avoir des courbes de recharge plus rapides ou plus lentes en raison de leurs spécificités techniques, de la technologie de la batterie utilisée, et d’autres facteurs liés à la conception du véhicule.

Utiliser la méthode du saut de puce

La stratégie du « saut de puce » consiste à optimiser l’utilisation des capacités de charge de votre voiture électrique. En limitant les pauses à des intervalles plus courts, en ne dépassant jamais les 70 ou 80 % de la capacité de la batterie, et en attendant d’atteindre une autonomie suffisamment basse, la recharge sur borne peut s’effectuer plus rapidement, en accord avec la courbe de charge spécifique du véhicule. Ainsi, en fonction du modèle, il est parfois possible de charger une quantité équivalente d’énergie (en kWh) au cours de 3 pauses de 20 à 30 minutes, plutôt que lors de 2 pauses de 45 minutes à 1 heure. Au début de l’utilisation d’un véhicule électrique, la prudence est souvent de mise, mais en acquérant une meilleure connaissance de son véhicule, il est possible d’optimiser le temps de recharge, même en flirtant occasionnellement avec un niveau de charge proche de 0 %.

à voir